Skip to content

Les brasseries bretonnes, autres grandes gagnantes de la réouverture des bars

Les terrasses ont enfin accueilli du public ce mercredi 19 mai après 6 mois de fermeture administrative. Une bonne nouvelle pour les responsables des bars mais aussi pour les brasseurs qui peuvent enfin commercialiser leurs fûts.

 

Les établissements ouverts pour la réouverture des terrasses ont fait carton plein. A Lannion, le gérant du bar Le Bistronome, a réalisé une très grosse journée. « On a accueilli 5 fois plus de personnes que pour une journée normale ». Les autres grands gagnants de cette soirée exceptionnelle : les brasseurs de bière.

Quentin Bellec gère la brasserie 2B qui produit des bières artisanales dans le Finistère. Il en est le premier témoin. Après l’annonce de la date de reprise de l’activité il a brassé près de 7000L de bières, « de quoi vendre jusqu’à la mi-juillet » pense t’il alors. Mais le producteur a été submergé par les commandes.

« On s’est fait dévaliser. Il ne nous reste qu’un quart de la production, je dois rebrasser comme un fou pour les prochaines semaines ».

Mais Quentin Bellec se félicite aussi d’avoir enregistré de nouveaux clients pour ce début de saison. Bars, restaurant, « la demande a été énorme pour la réouverture » ajoute t-il.

Des fûts de bières prêts à être livrés aux bars, devant des cuves de brassage / Photo : Guillaume SALIGOT

A Lannion, la brasserie Kerampont a elle aussi ressenti les effets de l’ouverture des terrasses. « Les fûts pour les bars ont tous été pris d’assaut. Il ne m’en reste que 2 de bière blonde ». Cependant, pour Guillaume, rien d’exceptionnel. « Dans tous les cas, le début de saison est toujours à cette période de l’année, on s’y était bien préparé ».

Le 9 juin en ligne de mire

Les bières font enfin leurs retours sur les tables des terrasses / Photo d'illustration : Guillaume SALIGOT

Des brasseurs satisfaits de ce début de déconfinement, mais qui attendent la prochaine étape : la réouverture complète des établissements, le 9 juin. A la brasserie 2B, « Nous n’appréhendions pas vraiment la réouverture, la pression va monter dans 3 semaines, quand les bars ne vont plus être dépendant de la météo ».

Même son de cloche à la brasserie Kerampont, « on avait prévu de se mettre à vendre nos fûts à partir de juin. Ca nous a une petit peu surpris mais on s’est adapté ». Une attente du déconfinement total partagé par les gérants de bars, comme pour Jean, gérant du Gringo à Lannion. « On a hâte d’être le 9 juin, le temps va moins jouer, on pourra vraiment être au maximum ! » Si des doutes subsistent sur le déroulé de la saison estivale, une chose est sûre, l’été est lancé pour les brasseurs et leurs brasseries !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Return to Top ▲Return to Top ▲